Comment trouver la motivation et la garder?

« Quand nous prenons la place qui est la notre, nous découvrons que nous sommes inébranlable. » Jack Kornfield

·     Sachez tout d’abord trouver votre motivation profonde avant ou pendant les premières séances : des motivations internes comme votre bien être mental ou bien votre relation aux autres ou au monde ?

·     Soyez cependant clair avec vous même sur l’absence de réalisation concrète ou de but final. Assurez vous que votre motivation soit bien alignée et reflète bien ces idées d’une manière ou d’une autre.

·     Développez une conviction personnelle que l’effort en vaut la peine en écoutant d’autres méditants ou en lisant des études : cela devrait alimenter votre détermination et persévérance.

·     Posez vous simplement cette question : quelle est ma réelle intention derrière cette pratique ?

·     Qu’est ce que vous voulez apprendre ou comprendre sur vos modes de fonctionnement ? Gagner une meilleure compréhension de votre esprit, avoir meilleure perspective ?

·     La méditation peut elle influencer ou impacter la vie des gens autour de vous ?

·     Placez le curseur au bon endroit : il ne faut pas essayer trop fort, ni abandonner, mais plutôt faire quelque chose entre les deux. C’est cet équilibre ou parfois ce déséquilibre qui va vous aider à poursuivre votre pratique.

·     Pratiquez : discuter de la méditation ou lire un livre à ce sujet est probablement bien plus facile et abordable que de méditer mais cela n’a malheureusement aucun impact sur votre corps et votre esprit.

 

Essayez de ne pas avoir trop d’attentes ou d’apriori.

 

Voici quelques conseils pour entretenir, cultiver, voire étendre cette motivation tout au long de votre cheminement de méditant :

·     Essayez notre programme "Ancrer sa pratique".

·     Trouvez ou retrouvez la raison pour laquelle vous méditez: qu’est ce qui alimente votre persévérance et enthousiasme depuis votre première méditation ?

·     Par exemple la recherche d’une forme de paix intérieure, une capacité à gérer ses émotions, une confiance, un esprit vaste et serein, une attention stable ?

·     Formulez la raison, puis cherchez la vraie raison, puis cherchez la vraie vraie raison!

·     Chaque nouveau jour de méditation apporte un moteur, une motivation différente ou semblable à celui de la veille ; c’est à vous d’en prendre conscience et de vous en servir. « S’asseoir et oublier », une maxime taoiste résume bien cette pratique

·     Il n’est pas possible d’échouer ou de mal méditer. Il faut cependant se souvenir que ce n’est pas forcément plaisant ou relaxant.

·     Pardonnez vous les séances oubliées

·     Avancez par étape dans l’apprentissage de la pratique pour méditer régulièrement et durablement

·     Croyez en votre propre capacité à créer de nouvelles habitudes vertueuses comme celle-ci

·     Suivez votre tableau de bord pour voir vos progrès ; motivez vous et récompensez vous si vous le souhaitez

·     Demandez de l’aide sur nos forums ou auprès de coachs de méditation

·     Souvenez-vous que c’est vous qui commandez votre agenda et en déterminer les priorités

Commentaires et Base de connaissances