J'ai des pensées incessantes

Peut être avez vous la sensation d’être le seul à avoir pleins de pensées qui jaillissent dès que vous commencez à méditer, voire que cela vous rend inapte à méditer ?

Rassurez vous, c’est le cas de strictement tout le monde ! Plus vous avez des anticipations du futur, des fantaisies, des soucis, des mémoires qui monopolisent votre esprit, plus vous avez besoin de méditer. Il est utile de méditer pour sortir des ornières mentales que vous vous êtes créées, pour oublier certaines vieilles habitudes de penser, pour s’échapper du sentier battu de votre esprit.  

Si vous baissez le volume de vos activités ou pensées proactives, vous découvrez avec stupeur le bruit de fonds de vos pensées. Or observer ces pensées est justement le cœur de la méditation. Vous allez apprendre inlassablement à ne pas vous laisser entrainer par elles, à les laisser s’évanouir, à les identifier au plus tôt comme des pensées et non comme la réalité…. Vous allez ainsi apprendre à gagner ce petit espace pour répondre et non plus réagir, vous allez apprendre à pouvoir passer des pensées du premier au deuxième plan et vice et versa….

Il arrive parfois que les pensée qui émergent soient relatives au guidage de Petit BamBou: liaison, voix, vocabulaire, bruit, souffle, incompréhension, silence trop long... Si les mots utilisés pour le guidage deviennent un obstacle ou une gêne pour votre expérience, n'hésitez pas à vous en détacher et à suivre votre propre expérience, quitte à naviguer par vous même. De même si le silence vous gêne, rappelez-vous qu'il est là pour vous aider à vous reposer dans votre propre conscience, quelle que soit l'expérience que vous avez mis au centre de votre attention (souffle, sensation, mais aussi inconfort, ennui...): soyez astucieux en utilisant ces obstacles comme de nouveaux supports de contemplation.

Commentaires et Base de connaissances