Sensation de colère, anxiété, tristesse ou peur quand vous méditez

Quel verbe pourrions nous utiliser pour vous donner un conseil ?
  • Arrêter la méditation ? Au contraire
  • Accepter ? Non, cela reviendrait à approuver ou à être en paix avec
  • Reconnaître ? Oui, vous pouvez, si vous le souhaitez, reconnaître, sans censure, ces sentiments que vous expérimentez lors d’une méditation
  • Résister, combattre ? Non, cela entrainerait surement plus de souffrance
  • Accompagner ces sentiments ? Oui probablement. Nous vous conseillons d’abord de reconnaître les manifestations de cette émotion dans votre corps et esprit, puis de laisser ces vagues d’émotions aller où elles le souhaitent. Elles vont diminuer doucement avec cet accompagnement
  • Lâcher le flot de son émotion ? Non, plutôt les laisser être. Cela nécessite un apprentissage, pour reconnaître ces émotions et leur donner l’espace nécessaire
  • Apprendre ? En effet, en méditant et en étant spectateur de votre fonctionnement mental, vous allez pouvoir apprendre à voir où et comment ces émotions se manifestent dans votre corps et votre esprit. C’est un enseignement très riche car vous pourrez peut être ultérieurement reconnaître dans la vie de tous les jours ces moments où ces émotions se manifestent. Vous vous contenterez alors de les accueillir et surement de comprendre que ce qui apparait finit aussi par disparaitre

Commentaires et Base de connaissances